Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 21:59

Bonsoir à tous,

Le groupe local d'Amnesty a tenu à être présent ce soir pour apporter son soutien au Collectif Ali Ziri comme il le fait depuis quelques années déjà.

L'an passé, à la même date, nous étions tous rassemblés dans le parc près du pont d'Argenteuil, tous animés du même espoir. En effet, le 18 février, la Cour de Cassation avait annulé l'arrêt de la Cour d'Appel de Versailles qui confirmait le non-lieu prononcé le 15 octobre 2012 par le juge d'Instruction de Pontoise. Dans l'arrêt de la Cour de Cassation il était répété 4 fois: « la chambre de l'Instruction n'a pas légalement motivé sa décision ». Nous pensions donc tous que le Tribunal de Rennes auquel l'affaire était renvoyée ne pouvait donc que demander une nouvelle instruction de l'affaire, qui aurait pu permettre de faire toute la lumière sur les funestes événements qui ont conduit à la mort d'Ali Ziri. De fait, en novembre, l'avocat général de la Cour d'Appel de Rennes requérait un supplément d'enquête. Mais hélas, en décembre, la chambre de l'Instruction de ce mêmeTribunal prononçait à nouveau un non-lieu.... à notre grand désarroi.

Mais nous voici réunis à nouveau ce soir, peut-être avec un peu moins d'espoir mais avec toujours la même détermination d'obtenir un jour vérité et justice pour Ali Ziri. La ténacité du Collectif finira, il faut continuer à y croire, par atteindre son but. Il y a encore des recours, notamment en Cassation, et puis sinon au-delà, à la Cour Européenne des Droits de l'Homme. La lutte continue donc.

Dans le dernier rapport annuel d'Amnesty International pour 2014-2015, à la rubrique « France », le cas d'Ali Ziri est mentionné, avec tous les détails des décisions de justice, d' « injustice » devrais-je dire. Il y est également rappelé la chose suivante: le Défenseur des Droits, une institution publique indépendante (dont aujourd'hui M. Jacques Toubon assume la charge), a traité en 2013 près de 1000 cas d'allégations de violences infligées par des policiers. Et Amnesty estime, je cite, que « l'impartialité et l'exhaustivité des enquêtes menées par les autorités judiciaires sur ces allégations [restent] source de préoccupation ».

Nous pouvons en effet nous interroger sur cette impossibilité sans cesse renouvelée d'obtenir que des actes flagrants de bavure policière soient pris en compte par les tribunaux. Lamine Dieng, Mohamed Boukrourou, Abou Bakari Tandia, Ali Ziri: nous attendons toujours que justice soit faite. Abdelhakim Hajimi, seul cas de violence pour lequel des policiers aient été condamnés mais à des peines dérisoires de prison avec sursis. Alors que devons-nous penser? Que « les policiers sont au-dessus des lois », comme le disait déjà un rapport d'Amnesty de 2009? Tout nous porte à le croire, en l'état actuel des choses.

Alors, sans attiser la haine et sans faire le procès de la police dans son ensemble, car la majorité de ses agents s'acquittent de leurs fonctions de manière professionnelle et dans le respect de la loi, dans des situations parfois très dangereuses, nous devons continuer notre combat pour que ceux de ses agents qui se rendent coupables de dérapages très graves menant à la mort de personnes ne restent pas impunis. C'est cette impunité qui nous est insupportable.

Je saluerai donc pour finir tous les collectifs, toutes celles et tous ceux qui luttent contre cette impunité avec courage et ténacité, et en particulier celles et ceux qui s'efforcent de garder vivante la mémoire de leurs proches, victimes de ces violences policières.

Nous sommes avec vous.

Repost 0
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 21:57

A l’attention du Collectif Vérité et Justice pour Ali Ziri,
Déclaration de soutien à l’occasion des 6 ans de la mort de Monsieur Ali Ziri
L'ACAT agit pour veiller au respect, par les institutions sensibles que sont la police, l’armée, la gendarmerie, la justice et l’administration pénitentiaire, du droit de ne pas être soumis à la torture ou à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.
L’ACAT considère qu’un usage disproportionné de la force par la police ou la gendarmerie constitue un traitement cruel, inhumain et dégradant. De tels agissements sont inacceptables et doivent être dûment sanctionnés et l’impunité dénoncée. Les forces de l’ordre françaises ne sont pas exemptes de telles obligations.
En France, victimes de violences policières, familles et collectifs de soutien dénoncent depuis bien des années l’existence de pratiques policières relevant de traitements inhumains et dégradants. Plus inquiétant encore, ces pratiques sont largement utilisées à l’encontre de publics spécifiques et souvent hautement discriminés au sein de la société française : jeunes des quartiers populaires, personnes étrangères, manifestants. C’est dans ce cadre que l’ACAT a décidé de développer une vigilance particulière sur toute allégation de violences policières en France.
La mort de Monsieur Ali Ziri et le combat mené depuis six ans par son entourage pour obtenir Vérité et Justice est symptomatique de l’existence d’une culture de l’impunité en France. À toutes les étapes du processus judiciaire, de nombreux obstacles ont été constatés et empêchent d’obtenir la vérité sur les circonstances de sa mort. Or l’accès à la justice et la participation des victimes au processus judiciaire sont des conditions de la lutte contre l’impunité.
Face à ces entraves, la mobilisation citoyenne et la solidarité envers les victimes et leurs familles sont indispensables. Elles permettent d’empêcher qu’une affaire de violation des droits de l’homme ne soit passée sous silence et reste impunie. C’est ce que nous apprennent aussi la lutte et l’engagement du collectif Justice et Vérité pour Ali Ziri.
Une des recommandations de longue date de l’ACAT est que l’Etat garantisse un accès effectif à la justice pour les victimes de violences policières et leur famille. Ces recommandations ont été portées devant divers mécanismes d’examen des droits de l’homme des Nations unies (notamment au Comité contre la torture) ainsi qu’au Comité européen de prévention de la torture (CPT).
ACAT-France

Repost 0
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 21:54

L'association FFR, Filles et Fils de la République, et à travers elle, toute la Troupe Kahina sont fiers d'apporter tout leur soutien au Collectif Vérité et Justice pour Ali Ziri pour ce 6è hommage que vous lui rendez. Nous n'oublions pas.

Ali Ziri, 69 ans, quatre syllabes pas très catholiques à prononcer, et comme d'autres avant lui voire après, sacrifié aux pieds de la République que l'on veut nous faire oublier pour éviter que Justice se fasse, pour éviter que Vérité éclate.

Tout comme vous, nous souhaitons lui rendre son honneur et que cette malheureuse date anniversaire, soit certes, un moment de souvenir, un moment de rassemblement, mais doit être avant tout un moment de lutte, un moment qui fait que l'on doit se sentir plus fort encore pour continuer à mener ce combat, ne serait-ce que pour un devoir de justice.

Et pour se faire le Collectif a besoin de tous pour poursuivre ce combat parce qu'il est mort pour rien et comme vous, nous ne pouvons pas l'enterrer dans la dignité

- si justice ne lui est pas rendue

- si les auteurs de ce crime ne sont pas sanctionnés comme il se doit dans une République de droits.

Continuer à les blanchir, c'est leur donner le permis de tuer ; continuer à les blanchir c'est déshonorer la nation entière.

Rendons lui justice

pour que sa famille soit en paix

pour qu'il repose en paix.

Relâchons rien !

Salika Amara

11 juin 2015

Repost 0
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 15:00
Repost 0
11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 16:24

Chers tous


Grâce à votre soutien, le film de Luc Decaster est maintenant terminé !
Vous pouvez découvrir ici la
bande annonce du film
en attendant de le découvrir au cinéma à la rentrée prochaine.


D'ici là retrouvez nous vendredi 12 juin à Argenteuil
pour la commémoration du 6ème anniversaire de la mort d’Ali Ziri.

Rendez-vous à 20h30 sur l'Esplanade Europe sur la dalle du Val d'Argenteuil

20h30 / 21h30

21h30 / 22h

22 h

Voir les commentaires

Repost 0
11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 16:18

Voir les commentaires

Repost 0
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 21:25
Repost 0
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 19:31
ALI ZIRI SIX ANS APRES
Repost 0
29 mai 2015 5 29 /05 /mai /2015 18:17

6ème anniversaire de la mort

d’Ali Ziri

Vendredi 12 juin

à partir de 20 h 30.

Rassemblement

Esplanade Europe, sur la Dalle,à côté de la gare

du Val d’Argenteuil.

Le 18 mai dernier, la Cour d’appel de Rennes a relaxé les policiers incriminés dans la mort de Zyed et Bouna. 10 ans après, la justice dit aux familles : la police n’est pour rien dans la mort de leurs enfants.

C’est la même Cour d’appel de Rennes qui le 12/12/2014 a confirmé le non-lieu pour les policiers dans la mort d’Ali Ziri, non-lieu que la Cour de Cassation avait remis en cause pour défaut d’instruction !

La liste des morts aux mains de la police ne cesse de s’allonger, celle des non-lieux pour les policiers aussi !

Les policiers sont-ils définitivement au-dessus des lois et rendus intouchables par le pouvoir des juges ?

Comme aux USA, la justice disculpe la police ! Les citoyens ne peuvent accepter ni ce fonctionnement de la police, ni ce fonctionnement de la justice.

La famille d’Ali Ziri et le Collectif Vérité et Justice continuent le combat, un nouveau pourvoi en cassation a été engagé.

NOUS CONTINUERONS A CRIER

VÉRITÉ ET JUSTICE POUR ALI ZIRI !

Blog : http://collectif-ali-ziri.over-blog.com

Vérité et Justice pour Ali Ziri c/o ATMF 26, boulevard du Général-Leclerc 95100 ARGENTEUIL

collectifaliziri@yahoo.fr

Voir les commentaires

Repost 0
29 mai 2015 5 29 /05 /mai /2015 18:03
Repost 0

Présentation

  • : Vérité et Justice pour Ali Ziri
  •  Vérité et Justice pour Ali Ziri
  • : Halte aux violences policières excessives et disproportionnées! Les droits humains ne doivent pas être sacrifiés sur l’autel de la sécurité.
  • Contact

Profil

Recherche

Catégories

Liens