Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 15:01

 

Quand ils ont interpellé Lamine, paix à son âme,

Ligoté comme un mouton, puis jeté dans un fourgon,

Allongé, piétiné, écrasé, étouffé,

Loin des regards indiscrets,

Qu'avait-il fait ? Un peu de bruit dans le quartier ?

Une vie volée, c'est cher payé !

Je n'ai rien dit, parce que ce jour là, il y avait mon film à la télé...

 

Quand ils ont interpellé Mahamadou, paix à son âme,

Entravé dans l'ascenseur, loin des regards extérieurs,

Pourchassé, matraqué, tabassé, gazé, tazé,

Qu'avait-il fait ? Refusé d'être expulsé…

Une vie volée, c'est cher payé !

Je n'ai rien dit, parce qu'à la télé, ils en ont pas parlé...

 

Quand ils ont interpellé Abou Bakari, paix à son âme,

Contrôlé, malmené, sans autre forme de procès,

Passé à tabac, clé de bras, nuit d'effroi, au commissariat,

Un coma qui dure deux mois,

Qu'avait-il fait ? Mené une vie sans papier ?

Une vie volée, c'est cher payé !

Je n'ai rien dit, sur mon canapé, j'étais si bien installé...

 

Quand ils ont interpellé Hakim, paix à son âme,

Pluie de coups violents, clé d'étranglement,

En présence des pompiers, mort étouffé, asphyxié,

Qu'avait-il fait ? Donné une gifle à son banquier ?

Une vie volée, c'est cher payé !

Je n'ai rien dit, parce qu'il y avait une page de publicité...

 

Quand ils ont interpellé Wissam, paix à son âme,

Chiens lâchés, démuselés, chasse à l'homme dans le quartier,

Pas de quartier, c'est la curée, cage thoracique enfoncée,

Qu'avait-il fait ? Une pierre lancée, une vitre brisée ?

Une vie volée, c'est cher payé !

Je n'ai rien dit, parce qu'à la télé, c'était l'heure du bêtisier...

 

Quand ils ont interpellé Ali Ziri, paix à son âme,

Un « chibani », Messieurs, Mesdames, bousculé sans ménagement, 69 ans !

Torturé, plié, tête écrasée,

Qu'avait-il fait ? Pris un dîner, bien arrosé ?

Une vie volée, c'est cher payé !

Je n'ai rien dit parce qu' Ali Zizi, ça ne sonne pas tellement français !

 

Et quand ils m'ont interpellé, hier soir, d'vant ma télé,

A l'heure de mon émission préférée,

J'avais beau crier, hurler, appeler,

Pleurer et implorer,

C'était trop tard, il n'y avait plus personne pour protester !

 

D'après le texte du pasteur allemand Niemoller

 

 

Partager cet article

Repost 0
collectif Vérité et Justice pour Ali Ziri - dans Vidéos
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Vérité et Justice pour Ali Ziri
  •  Vérité et Justice pour Ali Ziri
  • : Halte aux violences policières excessives et disproportionnées! Les droits humains ne doivent pas être sacrifiés sur l’autel de la sécurité.
  • Contact

Profil

Recherche

Catégories

Liens