Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2022 3 16 /11 /novembre /2022 13:25

EDITO du N° 207 du 15 Novembre 2022.

 

Connaissez-vous Mathieu Poli ?
 
 
Trop peu. C’est normal dans notre monde « étouffé par la chape de plomb de la désinformation ». Il s’est suicidé le 17 octobre. Il était convoqué à la police avec ses camarades grévistes du RTE (Réseau de Transport d’Électricité), suite à une plainte de la direction. Il n’a pas pu résister à cet harcèlement, il avait 29 ans. Il est des nôtres.
Comme ces 4 ouvriers du même groupe qui ,suite à une action de grève anodine, ont été arrêtés le 4 octobre à 6 heures du matin, menottés devant leurs enfants, perquisitionnés et mis en garde de vue de 96 heures par la sécurité intérieure, la DGSI, là encore suite à une plainte de la direction du RTE pour, tenez vous bien… cyberterrorisme. Ils passent en procès l’année prochaine.
La liste des soi disant terroristes de la lutte des classes ne fait que s’enrichir. Des défenseurs de ce bien commun qu’est l’eau face à des rapaces de l’agro business et leur projet de méga-bassines, comme à Sainte-Soline dans les Deux-Sèvres, sont rangés dans la catégorie des « éco-terroristes ».
Encore dans le viseur du pouvoir l’association Bloc Lorrain menacé de dissolution. Son crime ? Une opposition radicale et militante contre les violences policières, les méga-bassines... (https://www.youtube.com/watch?v=gWL0mg6Aozc).
Et le sinistre alignement de cadavres s’allonge de semaines en semaine suite à la pluie des balles policières qui s’abattent sur les hommes et femmes accusés de « refus d’obtempérer ».
Déjà les exactions et crimes policiers sont confortablement couverts par une série de lois liberticides, mais ça ne leur suffit pas.
La future loi sur l’immigration annonce la couleur avec au menu la criminalisation « de fait » du séjour illégal en inscrivant sur la liste des personnes recherchées par la police, jusqu’ici réservée aux personnes accusées de délits et crimes, les travailleurs frappés d’une OQTF, une obligation de quitter le territoire français.
Aussi la future loi d'orientation et de programmation du ministère de l'intérieur promet plus de pouvoir aux flics en leur permettant de frapper tous azimuts à coup de mandats…. à 200 euros : l’amende forfaitaire délictuelle, qui sera inscrite au casier judiciaire, pratiquement sans possibilité de contestation devant les tribunaux. Cerise sur le gâteau, la procédure pénale qui jusqu'ici obligeait les policiers à respecter certains droits des personnes arrêtées sera réformée pour s'attaquer aux peu de libertés qui subsistent.
Bon, le tableau est trop noir ? Ça dépend. Si le rapport de force reste comme il est actuellement, paralysé par une guéguerre parlementaire dans laquelle le RN joue au chat et à la souris… on est mal partis. Pareil si l’on continue à subir les fréquences soporifiques des journées de grèves cadencées par les bureaucraties syndicales.
Le corps de la société est couvert des croûtes laissées par les échecs du passé. Mais quand les résistances réussissent à arracher ces croûtes, un sang nouveau surgit, par les luttes des sans papiers en grève de Chronopost, dans les raffineries en dépit des réquisitions, les méga-bassines, les cortèges face aux violences policières, les grèves pour de meilleurs salaires... un autre avenir se pointe. On vengera Mathieu Poli et les autres.
 

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Vérité et Justice pour Ali Ziri
  • : Halte aux violences policières excessives et disproportionnées! Les droits humains ne doivent pas être sacrifiés sur l’autel de la sécurité.
  • Contact

Profil

Recherche

Catégories

Liens