Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2020 1 21 /09 /septembre /2020 07:04

https://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/argenteuil-la-manifestation-pour-sabri-annulee-18-09-2020-8387148.php

Argenteuil : la manifestation pour Sabri, mort à moto

à 18 ans, annulée

Le collectif annonce qu’un rassemblement aura lieu à une date ultérieure. Une rencontre avec le sous-préfet est tout de même prévue samedi.

L'événement était annoncé depuis le 17 août. Le collectif Lumière(s) pour Sabri avait prévu une manifestation ce samedi jusqu'à la sous-préfecture d'Argenteuil, après la marche blanche organisée en mai. « Elle est interdite, indique Omar Slaouti, porte-parole du collectif. Le directeur de cabinet du préfet m'a appelé en me disant que les conditions sanitaires étaient catastrophiques dans le Val-d'Oise et particulièrement à Argenteuil et que donc il interdisait la manifestation. » À l'issue du rassemblement, une délégation devait rencontrer le sous-préfet d'Argenteuil. Ce rendez-vous a été maintenu. Le collectif assure en outre que la manifestation aura lieu à une autre date sans préciser quand.

Par ce rassemblement, le collectif entendait demander « la vérité sur les circonstances du drame ». Le 17 mai dernier, Sabri Chouhbi, 18 ans, a perdu la vie au guidon de son moto-cross, rue Trouillet, dans le quartier des Coteaux, à 2 heures du matin. Non casqué, il aurait percuté un poteau après être monté sur un trottoir et endommagé deux voitures garées. En face, un véhicule de police banalisé s'était engagé dans cette rue comportant une seule voie de circulation.

Le dossier classé sans suite

Après expertise, le parquet avait conclu à l'absence de choc entre la voiture et la moto. « Des investigations minutieuses ont confirmé la thèse de l'accident, sans intervention extérieure, ayant causé le décès de Monsieur Sabri Chouhbi, indique le procureur de Pontoise. À l'issue de l'enquête, le dossier a été classé sans suite. »

Bien que réitérée depuis le début par le parquet et les forces de l'ordre, cette version ne convainc pas les proches de Sabri et le collectif. Après le décès du jeune homme, le quartier avait enchaîné plusieurs nuits de violences urbaines. « La moto ne peut pas passer à cet endroit, souligne Khalid Chouhbi, le père de Sabri. Je me dis qu'il s'est peut-être arrêté pour laisser passer la voiture et qu'il y a eu quelque chose. Si ça se trouve, ils l'ont percuté. » Inconsolable depuis le drame, il décrit un jeune homme respectueux, sportif (il pratiquait le taekwondo), apprécié, qui destinait à être ambulancier.

Le collectif ne comprend pas l'interdiction du rassemblement

À la défiance du collectif envers la police, s'ajoutent désormais des suspicions sur les raisons de l'interdiction de la manifestation. « Nous nous étonnons que plusieurs initiatives municipales ayant lieu ce week-end ne soient pas annulées. C'est pas cohérent », estime Omar Slaouti. Il cite une fête de quartier à la cité Champagne et un nettoyage organisé pour le world clean-up day. « Il y a des événements maintenus mais avec toute une série de règles », précise la préfecture. 400 personnes étaient prévues à cette manifestation. « Là, on ne pouvait pas mettre tout le monde à un mètre d'écart », ajoute-t-elle.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Vérité et Justice pour Ali Ziri
  • : Halte aux violences policières excessives et disproportionnées! Les droits humains ne doivent pas être sacrifiés sur l’autel de la sécurité.
  • Contact

Profil

Recherche

Catégories

Liens