Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2017 7 12 /11 /novembre /2017 10:56

https://tempsreel.nouvelobs.com/justice/20171111.OBS7245/yacine-24-ans-mort-dans-une-cave-un-rassemblement-pour-reclamer-justice.html

Yacine, 24 ans, mort dans une cave : un rassemblement pour réclamer justice

La famille du jeune homme ne croit pas à la thèse de la mort par overdose.

Par

Ils ne demandent pas grand-chose, seulement une justice qui ferait son travail. Une enquête, pour élucider les circonstances "toujours douteuses" dans lesquelles Yacine est mort voilà bientôt deux mois. Mais rien ne vient, si ce n’est ce sentiment chaque jour plus amer que leur drame compterait moins qu’un autre. Alors ils appellent ce dimanche 12 novembre à un rassemblement, à 13 heures devant le ministère de la Justice, place Vendôme à Paris.

(...)

9 semaines à l'institut médico-légal

La famille se mobilise devant le tribunal de Bobigny pour exiger l’ouverture d’une instruction : "Nous voulons que la justice comprenne qu’on se trouve dans le même camp qu’elle. Nous recherchons la vérité. Pourquoi notre frère avait-il le pantalon baissé ? Que signifient les traces de coups retrouvées sur lui ?", demande Bilel. Yousre voudrait aussi comprendre pourquoi les quantités de cocaïne retrouvées lors des analyses toxicologiques "ne correspondent pas à une prise normale, et si elles n’évoquent pas plutôt un empoisonnement par exemple ? Il est établi que la pureté de la cocaïne découverte près de lui est de 62%, donc coupée, tandis que celle prélevée dans ses narines est de 100%, donc pure. N’est-ce pas plutôt le contraire qui aurait dû se produire ?"

Et pourquoi Yacine avait-il le pantalon baissé ? "On nous dit qu’il a rampé, continue Yousre. C’est impossible, mon frère portait un jean qui le serrait, il faisait 101 kilos pour 1,87 mètre, son vêtement ne pouvait pas lui tomber comme ça jusqu’aux genoux".

Le 27 septembre, la famille de Yacine s’est constituée partie civile auprès du doyen des juges d’instruction de Bobigny pour qu’une information judiciaire soit ouverte. Elle n’a ensuite jamais reçu de nouvelle jusqu’au 11 octobre, "quand nous nous sommes déplacés au tribunal".  Là, Bilel et Yousre apprennent qu’une contre-autopsie a eu lieu la veille. Où ? "Au même endroit que la première, à l’institut médico-légal de Paris". Jeudi, cela fera neuf semaines que le corps de Yacine s’y trouve.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vérité et Justice pour Ali Ziri
  •  Vérité et Justice pour Ali Ziri
  • : Halte aux violences policières excessives et disproportionnées! Les droits humains ne doivent pas être sacrifiés sur l’autel de la sécurité.
  • Contact

Profil

Recherche

Catégories

Liens