Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 10:12
A Châlette, près de Montargis, un homme de 48 ans en fuite a été abattu  au cours d'un fusillade au milieu des passants (dont de nombreux enfants) dans le  quartier Kennedy.
Evidemment, la victime est présentée comme "un forcené", "armé de couteaux" .....La substitut du procureur de Montargis, Laetitia Cohade ( on repense aux interventions des procureurs immédiatement après la mort d'Adama, d'Angelo ...) couvre d'avance les policiers. Mais comme ils ne sont visiblement pas en situation de légitime défense, elle argue de l'alignement du droit des policiers sur celui des gendarmes ( des militaires) à tirer sur les fuyards !!

"La loi L435-1 du 28 février 2017 du code de la sécurité intérieure a aligné le cadre de l'usage des armes par la police sur celui des militaires de la gendarmerie, explique Laetitia Cohade, et "ce texte permet, dans certaines conditions, aux policiers de faire feu sur le fuyard".
 
Rappel du meurtre de  Joseph Guerdner, abattu de 7 balles dans le dos dans la cour de la gendarmerie, alors qu'il était menotté ! Le gendarme a été acquitté, mais la CEDH a condamné la France, pour non respect "du droit à la vie", en effet, faut-il le rappeler, la peine de mort a été abolie en France.
 
Cette même  Laetitia Cohade, substitut du Procureur de Montargis,  tente de décrédibiser les videos,  déclare leur réalisation et leur diffusion relevant de l'"infraction pénale" dans une déclaration surréaliste "c'est une atteinte à l'intégrité physique d'une personne".
Filmer un meurtre porte atteinte à l'intégrité d'une personne ...?.Et le meurtre lui-même ...?
Elise Languin.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vérité et Justice pour Ali Ziri
  •  Vérité et Justice pour Ali Ziri
  • : Halte aux violences policières excessives et disproportionnées! Les droits humains ne doivent pas être sacrifiés sur l’autel de la sécurité.
  • Contact

Profil

Recherche

Catégories

Liens