Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2017 7 11 /06 /juin /2017 12:46

 

Près de deux cents personnes s'étaient rassemblées, ce samedi 10 juin à Argenteuil, pour commémorer la mort d'Ali Ziri, un chibani de 69 ans décédé deux jours après son interpellation par la police nationale française.
Le collectif « Vérité et Justice pour Ali Ziri », une fois de plus, a dénoncé la violence policière. La foule réunie  sur le lieu de l'interpellation du défunt a observé une minute de silence. Puis le  cortège s’est rendu au parc des Berges.
Après sept ans de procédures et le rejet du pourvoi en Cassation porté par la famille, la Cour européenne des Droits de l’Homme a été saisie. Le collectif a dénoncé « les violences policières », en présence d’Assa Traoré, dont le frère Adama a été tué en juillet dernier à Beaumont-sur-Oise, également après son interpellation par la gendarmerie française. L’instruction est toujours en cours.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vérité et Justice pour Ali Ziri
  •  Vérité et Justice pour Ali Ziri
  • : Halte aux violences policières excessives et disproportionnées! Les droits humains ne doivent pas être sacrifiés sur l’autel de la sécurité.
  • Contact

Profil

Recherche

Catégories

Liens