Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 06:23
La famille de Rémi Fraysse  dépose deux nouvelles plaintes et demande le dépaysement.

La famille de Rémi Fraisse, tué par la grenade offensive d’un gendarme le 26 octobre 2014 à Sivens (Tarn), ne fait plus confiance à la juridiction de Toulouse. Les deux années d’enquête n’ont mené à aucune mise en examen, et la famille craint qu’elle ne s’achève sur un non lieu. C’est pourquoi elle a déposé une requête à la Cour de Cassation pour que celle-ci désigne une nouvelle juridiction pour reprendre l’instruction. Les avocats de la famille Fraisse contestent le fait que les juges d’instruction toulousains aient saisi la gendarmerie et non la police pour enquêter …sur les gendarmes, ainsi que les nombreux refus de demandes d’actes (reconstitution, expertises…) De plus pour empêcher que la mort de leur fils ne se solde par un non-lieu, les parents ont déposé deux plaintes en janvier dernier. L’une pour homicide involontaire à l’encontre du préfet, et de son chef de cabinet pour leur gestion de cette soirée au cours de laquelle 23 grenades offensives ont été employées par les gendarmes mobiles ! L’autre à l’encontre de trois gendarmes, dont l’auteur du tir mortel de grenade, pour faux témoignages, du fait de contradictions apparues dans leurs différentes auditions.

Partager cet article

Repost 0

commentaires