Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 17:07

Bonsoir à tous,

Il y a plus de 20 ans maintenant, Amnesty International célébrait son 30ème anniversaire avec le slogan « Écrire contre l'oubli ». Eh bien, c'est en effet contre l'oubli que nous sommes rassemblés ici ce soir. Contre l'oubli d'une autre soirée de juin, bien triste celle-là, à Argenteuil... Nous sommes ici rassemblés pour que les violences subies par Monsieur Ali Ziri et son ami restent dans nos mémoires. Pour que les responsables de ces violences et de sa mort prématurée soient enfin reconnus et ne restent pas impunis.

Trop d'affaires semblables de violences policières n'aboutissent pas ou se soldent par un non-lieu ou des peines dérisoires. Et pendant ce temps la vie des familles est « en suspens », comme l'a dit Ramata Dieng, sœur de Lamine Dieng et instigatrice du Collectif Vies Volées... Car un sentiment profond d'injustice et la révolte qui en découle ne permettent pas de faire le deuil des proches qu'on a si douloureusement perdus.

Des 5 cas mentionnés dans le dernier rapport d'Amnesty, intitulé justement « Notre vie est en suspens »:

  • non-lieu dans l'affaire Mohamed Boukrourou, mort en 2009 à Valentigney dans le Doubs

  • non-lieu dans l'affaire Abou Bakari Tandia, mort en 2005 des suites de sa garde à vue au commissariat de Courbevoie

  • non-lieu dans l'affaire Lamine Dieng mort en 2007 à Paris 20ème

  • 6, 18 et 24 mois de prison avec sursis pour 3 policiers impliqués dans la mort d'Abdelhakim Hajimi en 2008 à Grasse

AI reconnaît que la tâche des responsables de l'application des lois en France est parfois difficile et dangereuse, qu'elle les expose souvent à des risques importants et que la majorité de ces agents s'acquittent de leurs fonctions de manière professionnelle et dans le respect de la loi. Il n'en demeure pas moins que des fautes sont parfois commises, que des dérapages très graves menant à la mort de personnes se produisent et qu'il est nécessaire de l'admettre, sans esprit de corps.

Et, par ailleurs, la justice doit faire son travail, en toute impartialité. Malheureusement les magistrats, qui s'appuient dans leur travail quotidien sur les policiers, hésitent trop souvent à les mettre en examen dans le cadre d'affaires pénales. Et ceci doit cesser. Mais, malgré un plaidoyer constant d'Amnesty International auprès du Ministère de la Justice et l'intervention de nombreuses autres associations, la situation perdure, hélas.

Nous saluons ici la lutte opiniâtre du Collectif Ali Ziri qui a réussi à obtenir qu'une nouvelle instruction, digne de ce nom, s'ouvre dans cette affaire. C'est une victoire, en effet, et nous espérons de tout cœur qu'elle mènera à la première reconnaissance sérieuse de la responsabilité des policiers impliqués.

Nous saluons aussi la ténacité du Collectif Abou Bakari Tandia qui, malgré de nombreuses déconvenues, ne s'avoue pas vaincu et va bientôt s'adresser à la Cour Européenne des Droits de l'Homme.

Le groupe local 144 d'Amnesty, que je représente ici, restera à leur côté et s'efforcera de continuer à les soutenir au mieux de ses capacités.

Même si les violences policières en France ne sont plus une priorité pour notre mouvement car d'autres urgences l'appellent au niveau mondial, notamment l'usage encore trop répandu de la torture et les violations des droits des femmes à disposer de leur corps, même si, pour l'instant, d'autres rapports sur la question des violences policières en France ne sont pas prévus, la Section Française reste vigilante et les militants locaux continueront à répondre: « Présents! ». Vous pouvez compter sur nous.

Je finirai en vous appelant à participer au rassemblement organisé par le Collectif Vies Volées de Ramata Dieng le 21 juin de 14h à 19h devant le 58 rue des Amandiers (Paris 20ème). Cette année plus que jamais, ils ont aussi besoin de notre soutien à tous car le non-lieu prononcé le 24 mai dernier dans cette affaire les a laissés dans le désarroi.

Merci.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vérité et Justice pour Ali Ziri
  •  Vérité et Justice pour Ali Ziri
  • : Halte aux violences policières excessives et disproportionnées! Les droits humains ne doivent pas être sacrifiés sur l’autel de la sécurité.
  • Contact

Profil

Recherche

Catégories

Liens